Rechercher
  • Mindful S.P.A.C.E

5 CLÉS POUR PRENDRE SOIN DE SOI

Mis à jour : juin 4

Et Développer sa Résilience face à l’ Épuisement



A l’heure où j’écris cet article, la France sort « doucement » de la phase de confinement dans laquelle elle a été plongée durant 2 mois.


Durant cette phase, comme un certain nombre, j’ai été traversée par des émotions, des sentiments et des pensées divers. J’ai été attentive à ce qui se jouait en moi, alors que je voyais une partie de la France poursuivre le travail - quelque peu effréné pour certains -, maintenir les personnes malades en santé voire même en vie. J’ai vu d’un côté une France continuer par nécessité à œuvrer dans l’hyperactivité, et d’un autre côté une France amenée à une certaine « oisiveté » obligatoire et enfin une autre faire preuve d’ingéniosité pour poursuivre leur activité dans un milieu familier qu’est leur domicile tout en assurant l’enseignement de leurs enfants.


Voilà de quoi écrire un ou plusieurs articles tant ces situations viennent favoriser et nourrir l’épuisement professionnel. Il y aurait pléthores de sujets même. Pour autant, les idées fusaient tellement et trop en mon esprit que je me suis sentie dans la confusion, dans le brouillard…. Et dans l’incapacité d’en faire un article.

Pour dire vrai, même si je pouvais m’appuyer sur ce que nous venons de vivre, je n’ai pas eu envie d’écrire sur le sujet, en tant que tel. Parler du télétravail, des risques d’épuisement que cette forme d’exercice peut engendrer, le mix télétravail / présentiel, le présentiel en période de dé-confinement…


Il m’a semblé plus opportun de vous partager 5 clés ressources ou forces majeures selon moi et Mindful Space, pour faire face à cette période encore confuse, mêlée de nos angoisses et de nos propres confusions ; surtout si nous faisons face à un épuisement.


Ces 5 clés participent selon nous - et parce que nous l’avons expérimenté et que nous les éprouvons au quotidien avec nos clients et avec nous-même – à favoriser, à développer et à maintenir une santé psycho-émotionnelle et un mieux-être équilibrées.

Que ce soit pour se prémunir ou se reconstruire après un épuisement professionnel, que ce soit pour faire face à des périodes de confusions, de troubles dans sa vie, ces 5 clés sont mobilisables à tout moment et viennent apporter l’aide dont nous avons besoin.


POURQUOI CES CLÉS ?

Nous sommes résolument convaincus de la capacité de chacun à remonter la spirale dans laquelle on s’enlise avec un syndrome d’épuisement professionnel ou dans toute autre crise de vie. Nous croyons profondément au pouvoir de résilience de l’être humain que nous sommes et de ce que cette résilience peut offrir comme option positive pour notre vie. C’est l’objet de ces clés. Ils sont en nous et ont ce pouvoir de nous aider à remonter et sortir de la spirale éprouvante dans laquelle nous pouvons nous trouver.

Mais à cela, il y a d'abord un préalable; celui édicté par l’adage populaire suivant : « Aides toi et le Ciel t’aidera ! » est un préalable à cela. Pour qu’un malade guérisse, sa volonté de guérir et son attitude pour y accéder sont primordiales. Il doit être pleinement acteur de sa santé et de sa guérison. Il en est de même lorsque nous faisons face à des épreuves de vie difficiles. Notre volonté de nous en sortir doit être accompagné de notre pleine engagement et implication dans le processus de sortie de crise.

Cela demande ainsi de passer du passif à l’actif.


Chacun de nous a déjà été expérimenté la passivité lorsqu’il a fallu se soigner, à la suite d’une blessure ou d’une maladie. Par exemple, avec la varicelle, l’enfant que nous étions n’avait rien d’autres à faire que de patienter, une fois les bons soins de notre mère effectués.

Dans le cadre de l’épuisement professionnel, on invite la personne à devenir pleinement acteur de sa santé.

Être acteur passe dans un premier temps par sortir du déni , reconnaître où on en est et être dans le profond désir de s’en sortir.

Quand on parle de passif et actif, il s’agit aussi d’intention et d’attitude intérieure. L’intention faisant référence à notre souhait - après une prise de conscience - de nous libérer de nos des états mentaux perturbateurs et destructeurs ; l’attitude intérieure à la création d’un « espace intérieure » pour remarquer les possibilités d’agir et d’intervenir de façon active et habile.


LES 5 CLÉS OU FORCE AU SERVICE DE NOTRE RÉSILIENCE

  • L’ouverture :

Quand nous sommes dans la souffrance, les difficultés et les épreuves, quelle qu’elle soit, la tendance est de nous protéger et de nous fermer à la situation. Il y a comme une forme de déni et de rejet voire d’apathie selon les situations. Ce qui est compréhensible, naturel et légitime. Aucun de nous n’aspire à vivre la difficulté et la souffrance. Or si nous voulons avancer, nous ne pouvons éternellement rester prostré dans notre carapace telle une tortue. Il faut en sortir pour regarder ce qui se passe autour de nous – tel que c’est exactement, sans juger. Regarder la situation et l’accueillir, c’est-à-dire la reconnaître pour ce qu’elle est, ni plus ni moins. Nous ouvrir à elle. Développer notre capacité d’ouverture et d’accueil permet d’accéder à plus de clarté.


Il s’agit pour nous d’accepter que les épreuves fassent parties intégrantes de la vie, que nous rencontrons une épreuve de vie difficile, qu’elle existe. Mais qu’une solution qui nous est propre existe aussi. Accepter que le chemin soit baigné par le brouillard et nous ouvrir à ce qui émergera une fois le brouillard levé.

Être dans l’ouverture, c’est aussi nous apporter de l’espace en nous et à l’extérieur de nous, là où il en a manqué. Et laisser tous les possibles émerger.


  • La clarté :

Lorsque nous sommes épuisé, notre esprit est envahi par de multiples ruminations. Ce qui nous mènent dans des croyances et des raisonnements qui peuvent manquer de clarté. Nous sommes alors dans le risque de faire des choix et de prendre des décisions qui ne sont pas bénéfiques pour nous et notre santé. Développer sa capacité de clairvoyance permet d’identifier le chemin adapté à suivre pour soi. Mais aussi de reconnaître les moyens et les ressources dont on dispose et dont on a besoin pour avancer.

Lorsque notre esprit est embrumé, notre raisonnement et notre clairvoyance s’en trouvent parfois, pour ne pas dire souvent, inadaptée. Nos prises de décision sont teintées de nos craintes, de nos états émotionnels perturbés. Nos décisions ne répondent pas de façon justes à la problématique rencontrée telle qu’elle est. Elles viennent en réponse réactionnelle à notre inconfort, à notre vacillement intérieur.

Un esprit clair voit les situations telles qu'elles sont, tel un miroir d'eau qui reflète la réalité du paysage qui l'entoure. Développer notre capacité de clarté, c’est nous offrir la capacité de prendre des décisions justes et alignées.

  • L'Équilibre et l’Équanimité :

Lorsque nous faisons face à des défis, il est utile de faire appel à nos forces, nos qualités ; mais aussi d’identifier au préalable celles qui nécessitent d’être développées ou d’être délaissées. Connaître nos forces, nos ressources et nos compétences nourrissent notre confiances en nous et notre estime de nous-même. C’est d’autant plus primordial lorsque nous savons que la dévalorisation sur nos compétences fait partie des signes qui doivent nous alertées face au burn-out.

Lorsque nous sommes en contact avec des épreuves tel qu’un burn-out, nous nous trouvons vacillants, en perte d’équilibre. Nous perdons confiance en nos compétences, jusqu’à nous dévaloriser pour beaucoup ; nous perdons contact avec notre ancrage, notre enracinement.

En renouant avec nos forces et nos ressources intérieures, nous développant notre estime et notre confiance en nous-même. Et nourrissant cette foi que nous avons en nous toutes les ressources pour faire face aux divers sollicitations de la vie, nous venons développer notre équilibre intérieur et notre équanimité, c’est-à-dire notre capacité à rester égal en toute situation. Tel cet arbre bien ancré au sol et qui se laisse traverser secouer par les multiples intempéries qui viendraient à secouer ses branches.

  • Le Discernement et la Compassion :

Le burn-out et ses symptômes sont les signes de notre incapacité à nous être écouté suffisamment tôt, à ne nous être privilégié et à n’avoir pas su poser nos limites et dire non. C’est dans ces moments de souffrances qu’il est encore plus salutaire d’apprendre à nous écouter, à nous accueillir tel que nous sommes, à nous aimer et à faire des choix qui sont bons pour nous-même et qui ne rajoutent pas de la souffrance à ce qui est déjà là. C’est le moment de nous accorder le droit de nous donner en premier ce dont nous avons besoin. Faire preuve de compassion envers nous-même permet de choisir les actions qui nous sont bénéfiques.

Mais il n’est pas utile d’en arriver à un épuisement total pour nous accorder une attention bienveillante envers nous-même.

Je dirai même que cela est nécessaire voire primordiale, en ce temps de post confinement, de nourrir cette attention pour nous-même, que ce soit pour 15 minutes, 1h ou plus, de façon quotidienne ou hebdomadaire.

Dans notre propos, il s’agit surtout de développer notre discernement dans un 1er temps afin d’identifier ce qui vient nourrir notre flamme intérieure et notre énergie de vie, ce qui nous met en joie. Identifier ce qui participe à nous faire brûler nos ailes, à nous brûler de l’intérieur. Ce qui en un sens est l’image que nous donne à penser le burn-out : nous nous consumons de l’intérieur jusqu’à perdre de notre énergie, de notre vitalité.

Il s’agit ensuite de nous accorder et de développer de la compassion pour nous-même. C’est-à-dire de cesser de nourrir et de mettre fin à notre souffrance lorsque nous la rencontrons, de prendre soin de nous, de répondre à nos besoins ; ceux-là même qui participent à notre épanouissement. Tel le jardinier paysagiste qui prendra soin de ses fleurs pour que celles-ci se développent et s’épanouissent dans leur environnement.

  • La Créativité et L'Action habile:

Quand nous sommes malades, une fois les examens et les diagnostics faits, le médecin établit sa prescription et nous prenons les médicaments prescrits sur son ordonnance. Avec la créativité, nous sommes invités à établir notre « propre prescription », notre propre ordonnance pour nous libérer de la souffrance. Nous sommes conviés à faire preuve de créativité et de composer avec nos forces, nos ressources, nos compétences pour favoriser notre santé, notre bien-être au travail et sortir du burn-out. Ou de toutes épreuves de vie qui se mettent sur notre chemin.

En réalité, il s’agit de développer notre capacité à poser des actions habiles, grâce à notre créativité. Les actions habiles sont ces actions que nous choisissons de mettre en place et qui répondent de façon juste et pertinent aux besoins du moment. L’action habile vient nourri le sentiment d’accomplissement en chacun de nous, libre d’attente de résultat. Nous savons que ce que nous avons entrepris, au moment juste et de façon approprié est ce qu’il fallait faire, et ce quel qu’en soit le résultat à venir.



Prenons l’exemple d’une personne qui a envie de déguster pour son dîner, un plat précis qui lui a été inspiré au cours de sa journée. En rentrant chez elle, le constat est sans appel : les ingrédients dont elle a besoin manquent dans son garde-manger et les magasins sont fermés. Après acceptation de la situation, elle peut faire l’inventaire de ce qui est disponible dans son réfrigérateur et ses placards, faire preuve d’inventivité avec ce qu’elle a à sa disposition et concocter un plat tout aussi délicieux.

Qui sait si de nouvelle recette émerge de cette phase propice à la créativité ?


PAR OU ET COMMENT COMMENCER ?

Être acteur de notre santé et de notre vie, c’est parfois faire le choix et accepter d’être accompagné dans notre démarche de sortie de l’épuisement. L’idée de nous en sortir seul est légitime. On a en chacun de nous les capacités pour nous relever de cette crise. Mais nous viendrait-il à l’idée de gravir seul un sommet sans un guide de montagne, alors même que nous n’en avons pas l’expérience ?

Pour sortir de l’épuisement, c’est la même chose. Il nous faut notre guide. Ne serait-ce que pour renouer et nous connecter avec ces 5 forces en nous et que nous sollicitons peu, voire pas du tout. Et de bénéficier du soutien d’une personne qui, non seulement a connu les même épreuves, mais a également cheminer sur ce sentier de résilience.

Pour cela, nous vous offrons notre lanterne, notre expérience et nos compétences pour vous accompagner et vous guider dans votre souhait de prendre soin de vous et de développer ces 5 clés en vue de développer et maintenir votre santé psycho-émotionnelle et votre mieux-être. Un programme à distance sera spécialement dédié à cela, dans les prochains jours.

Pour vous tenir informer du démarrage du programme « Prendre Soin de Soi – S’Initier à l’attention bienveillante » : ici


Tiana Razakazafy


Crédits photos: Frédéric Esquive de Happy Népal Trek, Unsplash

 

06 26 72 82 70 I 07 69 21 19 80

Saint Lieux les Lavaur, Occitanie

  • Facebook
  • Instagram

©2019 par mindful S.P.A.C.E. Créé avec Wix.com 

Mentions légales / CGV / Dossier de presse